Flash Back auto-centré

Publié le par Titi

Je ne suis pas très passéiste en fait.
Je n'ai pas de photo de vacances, de souvenirs sur mes murs.
Je jette finalement assez facilement quand je fais un grand coup de rangement.

Et j'ai commencé à faire ça avec Gmail.
Le problème de Gmail, c'est sa force, c'est son adage "Ne jetez rien, ne rangez rien" puisqu'il y a un moteur de recherche intégré pour fouiller dans ses propres mails.
J'avoue que c'est très pratique.

Depuis plus d'un an où j'ai décidé d'utiliser Gmail, j'ai entassé 600 mails que je n'ai pas trié, pas classé.
Evidemment, il doit y en avoir à peine 1/10e d'utile à conserver.
Alors j'ai commencé à dépiler par le bas.

Ce qui est pratique avec Gmail, c'est qu'il indique la première phrase du mail à côté du titre, ça situe tout de suite de quoi ça parle.

Je suis arrivée en août 2007. J'ai passé les mails d'avril 2007 sans trop de peine, je suis super fière de moi. Ca fait quand même drôle. J'ai passé les mails de Juillet 2007 plus difficilement en fait.

C'est dingue comme une pile de mails, finalement ça me raconte tellement intimement ma vie, que ça rappelle que finalement on n'est pas si seul que ça, mais que la vie c'est pas toujours drôle, loin de là.

Je crois que plus qu'un blog public ou privé, une mail box c'est le pire des journaux intimes vu par son propre réseau social.

Commenter cet article

Fiörgyn 19/05/2008 10:30

ah ça oui, puisque les notes, tu te censure au minimum inconsciemment, voir consciemment..alors que les mails, c'est par nature, perso..

Titi 19/05/2008 11:57


enfin tu te censures aussi dans un mail puisque tu parles à quelqu'un d'extérieur, on ne dit jamais tout à quelqu'un, mais peut être qu'en cumulé, on a peut être tout dit mais à plein de personnes
différentes.
Sais pas.
Ou sinon chui bizarre ;-)