Glamour toujours

Publié le par Titi

Aujourd'hui le top du glam de la grossesse, j'ai nommé, les vergetures.

Ah, on croyait que les vergetures, c'était des trucs qui nous arriveraient quand on serait bien vieilles et que l'époque des jupes courtes seraient de toute façon bel et bien finie, ou que c'était juste réservé à notre papi qui doit garder ses bas de contentions même l'été quand il fait 30°C à l'ombre.
On croyait aussi que les vergetures, c'était juste un truc moche mais pas douloureux et qu'on a acheté la crème anti-vergetures par acquis de conscience ou par coquetterie et qu'on n'est pas hyper assidue dans l'application.
Que nenni.

La vergeture touche pendant la grossesse, tout ce qui grossit anormalement.
1. les cuisses, sauf que moi, je suis un être svelte et délicat qui fait beaucoup d'exercice et que mes cuisses n'ont pas bougé de volume, ou bien je suis simplement chanceuse (prière de ne pas répondre)

2. le ventre, sauf que moi il résiste vaillamment, grâce ou pas à mon secret de beauté, j'ai nommé l'
huile triphasée de Natura, qui rend ma peau douce et satinée (dixit Grosminet, bon en fait il a juste dit douce, mais je suis sûre qu'il pensait aussi à satinée, na). Là, on notera que oui, j'ai un secret de beauté, cela voudrait-il dire que je suis prête à devenir une star inter-planétaire que l'on pourrait interviewer en dernière page de Elle, "Une journée avec Titi", où je pourrais aussi dire que dès que je me lève, je bois un verre d'eau citronnée pour régénérer mes shakras comme me le disait toujours ma grand-mère bicentenaire.... Non ? (prière de ne pas répondre)

3. les nichons. Quand tu fais 20 minutes d'attente dans un froid de canard (j'aimerais tant être un canard ...) pour récupérer ton panini tartiflette et que tu te chopes un mal de seins affreux, que tu crois qu'il va passer une fois que tu seras au chaud, que nenni, tu passes l'aprem les bras croisés dessus pour calmer tout ça et ça marche pas, tu rentres te vautrer sur le canap' au chaud sous une couverture et tu te coinces le dos à avoir trop mal aux seins, et que finalement tu découvres tes tétons tous collés de colostrome (j'ai dit que c'était glamour aujourd'hui ?) tous rabougris et tes nichons violets, cela veut-il dire :
=> que tu devrais arrêter les paninis tartiflette, c'est pas bon pour les capitons de cuisses que ça pourrait même y faire des vergetures
=> tu devrais enfin comprendre que le 90B, c'est plus pour toi et qu'il faut accepter ton statut baleinesque de 95B
=> tu devrais arrêter de mettre encore des débardeurs stretch de taille 36 et que l'excuse du "je les flingue pour pouvoir refaire ma garde-robe après cet épisode baleinesque fâcheux" n'est pas recevable
=> tu devrais écouter Grosminet qui te demande depuis combien de temps il ne t'a pas mis de crème anti-vergetures
(prière de ne pas répondre)

La bonne réponse est bien sûre la dernière. Après un massage en bonne et dûe forme avec
Mustela qui-coûte-la-peau-des-fesses-mais-qui-est-efficace et une bonne nuit de sommeil avec un débardeur tout distendu, tes seins redeviennent quasi-normaux et non douloureux, hormis la taille et le colostrome mais bon ça il reste encore 2 mois, damned.

Publié dans Alien-itude

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article